Čeština‎NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoSlovenščinaEspañol
Retour vers le journal

15/6: Prague

Vendredi 15/06 : La nuit a été hachée, très, trop… Je sens que cette journée sera décisive sur la détermination de ce qui est possible ou non avec ce pesant Trimobil.

Parce que ce qui s’annonce est 600 mètres de dénivelé si usage de la véloroute, 1000 si uniquement par la route. Alors véloroute ou non ? Les avis étaient partagés : Magdalena a écrit non, Petr dit sans doute non, Anna dit sans doute oui et Filip a écrit oui… Changement de plaquettes de frein à droite pour être complètement en mesure de gérer les descentes, puis go, avec le message défilant en Tchèque, pour une pièce en 4 actes !

Acte 1 : Je tente la véloroute. Après 3 km, une écluse, et pour la contourner… deux volées de marches ! Premier détour. Ensuite, chemin forestier, dalles de béton, « brod », fossé transversal pour l’écoulement des eaux de la colline vers le fleuve, racines d’arbres saillantes, très, trop… Je rejoins la route latérale le plus souvent possible, quand il y en a une, et arrive à Litomerice une heure plus tard que prévu, après 28 kms. Filip qui avait annoncé rouler avec moi n’est pas (plus ?) là.

Acte 2 : Je prends la route vers le rendez-vous avec les verts Tchèques à Horni Pocaply… Up and down, mais tranquille, avec un excellent revêtement : les 27 kms sont avalés en une grosse heure.

Acte 3 : Rencontre avec Magdalena et Jana, qui a étudié à Louvain-la-Neuve et balade de 10 kms ensemble, avec leurs petits bouts, jusque Melnik, avec interview, photo, film et petit repas en bord de fleuve…

Acte 4 : déjà quasi 15h et il reste 45 kms jusque Prague. Via les routes, la 16 puis la 806. Impressionnant vu le nombre de camions, qui confirment que le stock mondial de marchandises est bien sur la route ! Et effectivement ça monte, ça monte… pas très fort mais les mètres s’accumulent pour atteindre 600… avant une très longue descente vers Prague, où les rails de tram et le pire pour moi, les pavés, clôturent à 18h cette journée à 110 bornes, où j’ai pas vraiment pris le temps de prendre des photos, sauf avec la dashcam restée sur le vélo au garage. Ereinté, mais soulagé, le Trimobil l’a fait, et moi un peu aussi !

Accueil chaleureux de Robin, tchèque, et sa compagne Iuana, roumaine, qui reçoivent ce soir Cristian, italien et Coline, française, puis moi, pour une soirée très européenne. Après avoir été mettre le Trimobil au garage… à trois kilomètres de là… Clôture avec le meilleur somnifère… une slivovice…

Ce week-end, repos, après la plus lourde semaine en kilomètres (462, soit 92 par jour…) et découverte de Prague. Fin des émissions jusque lundi soir !l Bon week-end à vous !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de