Čeština‎NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoSlovenščinaEspañol
Retour vers le journal

7/8: La Charité-sur-Loire

Mardi 7/8 : Si la deuxième étoile obtenue récemment par certains est contestée sur la manière par d’aucuns, nous pouvons quant à nous dire que sans une forme particulière de serviabilité du personnel, la première étoile de l’hébergement que nous quittons ce jour est également contestable, tant la nuit fut mauvaise dans la chaleur, le bruit et la vétusté des installations… C’est un peu groggy que nous prenons le petit déjeuner…
 
Ensuite départ à vélo de l’équipage en double mixte, puisque c’est au tour de Bernie d’être copilote, pour cette deuxième des trois étapes de descente de Loire, qui va nous amener dans les environs de La Charité-sur-Loire. Nous longeons donc le canal latéral à la Loire, non pas sur la piste cyclable, mais sur la départementale, tantôt à gauche, tantôt à droite du canal … Les plaques de signalisation de la « route des mariniers de Loire » me font avoir une pensée pour Captain Albert…
 
Pendant ce temps Jacques visite, notamment la ville de Nevers, avant de s’acquitter de sa responsabilité de fournir le pique-nique de midi, pour lequel il a bien acheté le pain et même pris des initiatives pour fournir légume, dessert et… chocolat ! Que nous dégustons à Marseilles-lès-Aubigny, le long de la Loire sur laquelle naviguent des toues…
 
Nos hôtes du jour, Martine et Guy, les seuls qu’on peut qualifier de Bourgeois sans qu’il y ait un quelconque sens péjoratif même si l’appellation originelle est « Berruyers », dont nous allons occuper la maison de campagne, acceptent, pour nous éviter les grosses chaleurs, d’anticiper notre accueil malgré une sortie tardive des précédents…
En route pour la Charité sur Loire, jumelée avec Wépion, pour le repas du soir !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des