Čeština‎NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoSlovenščinaEspañol
Retour vers le journal

2/8: Vienne (Isère)

Jeudi 2/8 : Données attendues du jour :

  • données géo = 75 kms, vers le nord ;
  • données topo : en majorité le long du Rhône, donc peu de dénivelé ;
  • données météo = soleil, 37° annoncés, vent du nord (de face) jusqu’à 40 km/h ;
  • données techniques : un seul moteur d’assistance, batteries pas entièrement rechargées au départ, vu le stockage dans le hall dès 17h30 ;
  • données physiques : fatigue suite à une mauvaise nuit (l’hôte Bnb n’a pas dit que la clim était fonctionnelle !), jambes fatiguées d’une vitesse de pédalage plus rapide que d’habitude mercredi, vu les qualités athlétiques de mon copilote appelé par les connaisseurs « La Machine »;
  • données psy : premier des quasi trois derniers jours seul, serein avec envie de goûter le moment !

En route, pour la deuxième fois du voyage, pour une destination nommée Vienne. Les itinéraires « vélo » proposent tous de passer par la Nationale 7, non déclassifiée ici, à emprunter tout du long ou en partie avec un mix de D86. Je constate que la N7 offre de beaux dégagements latéraux, que la circulation est peu dense, je décide donc de la prendre jusqu’au bout, hormis un bout de D4, où je trouve un nouveau village de Roussillon, qui n’est ni celui du Languedoc, ni celui du Vaucluse…

A Péage de Roussillon (quel nom !), il reste 18kms et je prends mon lunch sandwich à pile 13h. Je me dis « fastoche »… et, évidemment c’est à partir de là que les dénivelés commencent, que le dégagement latéral manque parfois, que la chaleur se fait plus oppressante et que la circulation s’intensifie… Mais, néanmoins, arrivée sans encombre, moins écrasé de chaleur qu’hier, pour 14h30 au AirBnb du jour, après avoir vu pour la première fois du voyage deux panneaux rappelant la distance de sécurité que les automobilistes doivent laisser aux cyclistes !… Bnb où je commence par la douche et une sieste d’une heure…

Christine, l’hôte du jour n’offre pas seulement le service minimum de mise à disposition d’une chambre et d’une salle de bains. Elle aime sa ville et veut en faire profiter ses visiteurs. Elle m’emmène donc, après un crochet pour un achat à Pont-Evêque, sur les dessus de la Ville, au Belvédère du Pipet, d’où la vue est imprenable, pour me présenter et m’expliquer cette ville Romaine, et, notamment, son beau théâtre antique.

Retour avec passage dans plusieurs endroits d’époque, un bout de voie Romaine, une fresque, le Temple d’Auguste et de Livie, pour un apéritif de vin de sureau maison, et ses picorages, pris en compagnie de Viviane et Vincent, des amis baroudeurs cyclistes qu’elle a invités pour l’occasion : je crois me retrouver dans les plus belles soirées d’échange avec les hôtes Warmshowers qui m’ont hébergés surtout en début de voyage. Belle étape aussi que celle portant le n°57 !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des