Čeština‎NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoSlovenščinaEspañol
Retour vers le journal

31/7: Saint-Paul-Trois-Châteaux

Mardi 31/07 : Rien ne vaut une bonne nuit de sommeil pour remettre les idées dans le bon sens. Et elle a été longue et bonne. Il n’y a donc plus deux motifs d’éventuel abandon, mais un seul : sous la contrainte d’une éventuelle impossibilité technique. Parce que pour ce qui est de le choisir, c’est non. Après avoir vaincu les monts tchèques et slovènes, ou s’être farci la route Italienne, on ne renonce pas dans la plaine française ! En plus hormis les trois derniers jours de la semaine, ce sera en bonne compagnie le reste du voyage : Luc & Béa demain, Jacques et Bernie la semaine avant Paris, Sophie la semaine après, avant la chevauchée festive en Belgique… Trop con.

Je réussis à capter Guillaume au Kazkhstan, mais voilà qu’il grille une cartouche à m’expliquer qu’il n’est pas très joignable et à m’envoyer une photo de la steppe kazakh où effectivement on voit peu de pylône GSM… Puis de nouveau injoignable. Bref le temps passé à ça et à régler un problème administratif, il est 11h quand je démarre, avec un seul moteur d’assistance… On verra heure par heure.

L’étape du jour, avec départ d’Orgon, tout au nord du 13 Bouches-du-Rhône vers St-Paul 3 Châteaux, tout au sud du 26 Drôme, se passe entièrement dans le 84 Vaucluse, qui est le département que j’ai le plus fréquenté de ma vie. Je revois avec plaisir, en ayant toujours à ma droite « le géant de Provence », soit les indications, soit les villages eux-mêmes si traversés, d’abord de la prospection vins avec le père en Côtes-du-Rhône et de Ventoux (Rasteau, Cairanne, Gigondas, Vacqueyras, Chateauneuf du pape…), soit des nombreux séjours de nouvel an passé à Méthamis à côté de Carpentras, d’où on a visité Cavaillon, Pernes-les-Fontaines, L’Isle sur la Sorgue, ou Vaison-le-Romaine, soit des vacances familiales passés à Clansayes ou dans l’enclave des Papes à Richerenches, avec Suze-la-Rousse comme but de visite…

Je suis étonné : le rythme est bon, et pour parcourir l’itinéraire vélo que Maps m’a concocté, sur des RD ou des sortes de routes de remembrement entre les vignes, la moyenne avoisine les 21 km/h. En fait, j’ai deux moteurs d’assistance pour quoi, moi ? Ben pour grimper, biesse… Ici t’as fait que du plat. Ahhhh. Et le parcours offre aussi des pistes cyclables, pour atteindre Cavaillon ou sur la Via Venaissia, itinéraire de 26 km intégralement en voie verte aménagé en lieu et place de l’ancienne voie ferrée reliant Orange à Carpentras, dont je prends un bout, magnifique si ce n’est les chicanes d’accès. Par contre les chemins de garrigue ne me conviennent pas, ça c’est sûr !

Arrivée, après une étape où la température a dépassé 40° à hauteur de Carpentras, à St-Paul 3 Chx, qui porte encore les traces de son statut d’étape du Tour de France 2018, dont le centre médiéval est magnifique et la place centrale a de vrais airs de place du Marché-aux-légumes… un jumelage s’impose !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des